Toute l'histoire ancienne de la famille se situe en Dordogne.

 

 L'origine géographique de la famille de la Cropte est la commune de Lacropte, anciennement La Cropte, qui se situe 19 km au sud-est de Périgueux (Dordogne), 646 habitants recensés en 2012.

L'étymologie tiendrait du latin "crypta" qui a donné en Italien grotta et en Français grotte et crypte. En occitan, crota désigne une caverne

La première mention connue du village provient d'un registre écclésiastique du 13° siècle sous la forme « La Cropta » (d'après Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, éditions Fanlac, 2000, p. 186.

Sur la carte de Cassini, carte du royaume de France de la fin du 18° siècle, le village est identifié sous le nom de « la Cropte ». C'est au 19° siècle que "La Cropte" devient "Lacropte".

Ne pas confondre avec La Cropte en Mayenne, même si les deux communes ont établi un jumelage !

Les premières mentions de la famille de la Cropte se trouvent être des donations à l'abbaye de Chancelade, située à la périphérie de Périgueux.

Audouin de la CROPTE († 1334) et son neveu Hugues († 1363) sont abbés de l'abbaye de Cadouin (Cadoin), à 50 Km de Périgueux.

Bertrand de la CROPTE († 1446) est évêque de Sarlat.

Saint Allais situe des sépultures la CROPTE dans les églises d'Abzac et de Saint Privat.

 

lacropte

  

 

Armes retenues en 2003 par la commune de LACROPTE      

Le "chef cousu d'azur chargé d'une mitre d'argent" 

représente le patron de la paroisse, saint Aignan, évêque d'Orléans.

Le "tourteau de sable issant de la pointe de l'écu"

rappelle l'étymologie du nom de la commune 

 

 

 Voir la page photos du site de la commune de Lacropte

 

 

 

 

 

L'origine géographique du patronyme Chantérac est la commune du même nom, située en Dordogne, à moins de 50 km de Lacropte.

 

Voir la page "découvrir Chantérac" du site de la commune de Chantérac qui contient notamment une description assez complète de l'église. 

 

" Pour ce qui est de l'origine du nom de Chantérac, il s'agit d'un nom gallo-romain associant : Canterius + acum = Cantariacum, correspondant vraisemblablement à un nom de personne ou même à un surnom. Cantairac… Chantairac d'où Chantairac en 1104 et Chanteyrac en 1414 …. "

 

 

Voir des photos de la commune

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le château de Chantérac, autrefois château du Pouquet sur la paroisse de Chantérac, situé en lisière des bois à quelque distance du village, a été classé monument historique par arrêté du 23 mai 1959.

Le bâtiment actuel, construit au XVII ° siècle, fut vendu comme bien national à la Révolution.

Racheté en 1855 par Victor de Chantérac (1811-1891), il est encore propriété des descendants  de sa seule fille, Elisabeth (1855-1942), qui épousa Arthur de La Bourdonnaye.

Une description du château depuis cette époque est proposée dans la partie privée du site (branche G) 

Il existe aussi, à Saint Médard de Mussidan, un lieu-dit  'château de Chantérac', sur la rive Sud de l'Isle.

 

Voir les photos du château de Chantérac

 

 

Outre la branche Chantérac, la famille de la Cropte donne naissance à plusieurs branches dont tous les noms évoquent le Périgord et la Dordogne : 

la Cropte-Thénon, éteinte au XIV° siècle,  (Thénon, canton du département de la Dordogne, est situé à 30km de Lacropte)

la Mothe de la Cropte, également éteinte au XIV° siècle,

Faut-il voir un lien avec lien avec la plaine de Lamothe-Montravel, 80 km de Lacropte, à Colly, où se livra le 17 juillet 1453 la bataille du Castillon qui mit fin à la guerre de cent ans ?

la Cropte de Lençais, (aujourd'hui Lanquais, à moins de 40 km au sud de Lacropte), éteinte  à la quatrième génération en la personne de Bertrand de la Cropte, qui fut tué en 1521 à la bataille de La Gronhia en Espagne.

Les armes La Cropte figurent encore sur la façade du château de Lanquais,  

 

Voir des photos du château de Lanquais 

 

 

www.autour-des-chateaux.com 

- la Cropte de Saint Abre, ou  la Cropte de Saint Abre et de La Maynardie éteinte au 18°siècle,

     Faut-il y voir dans le patronyme Saint Abre un lien lointain avec la commune de Tocane-Saint-Apre, anciennement Saint Abre, située à 60 km de Lacropte ?

     Une recherche sur LA MAYNARDIE renvoie, elle,  à Saint Privat, en Dordogne, à 50 km environ de Lacropte

     François de la Cropte de la Maynardie fut admis dans l'ordre de Malte en 1598.

  - la Cropte de Bourzac, éteinte au XIX° siècle. (La commune de Nanteuil-Auriac de Bourzac se situe en limite nord-ouest de la Dordogne, à environ 80 km de Lacropte.)

La branche Bourzac a notamment fourni un évêque de Sarlat